Première course de la saint Denis, un grand succès populaire !

Le dimanche 8 octobre, HOLY GAMES a sorti le grand jeu avec sa première course solidaire : la Saint Denis. Imaginez un parcours fou, partant du Sacré-Cœur de Montmartre pour atterrir à la Basilique-cathédrale de Saint-Denis, en passant par le futur village des athlètes. Le but ? Mélanger le sport et la foi pour un cocktail détonant.

Pour cette journée de pure folie, deux choix s’offraient aux participants :

Tout d’abord, une course de 10 kilomètres, où une centaine de participants ont suivi les traces de Denis, le premier évêque de Paris. On raconte que Denis a marché depuis le Mont des Martyrs (actuel Montmartre) jusqu’à la Basilique-cathédrale de Saint-Denis (93), où il repose. Au départ, on avait les gros bras, les pros des marathons qui sont partis en tête, mais aussi les débutants qui ont tenté l’aventure pour la première fois, et même des jeunes venus des paroisses du diocèse de St Denis. Après un petit briefing, un bon ravitaillement et la remise de l’équipement du coureur au Sacré-Cœur, ils ont eu le privilège de visiter la crypte et la chapelle réservée aux sportifs depuis début septembre. Les coureurs ont ensuite pris le départ en mode « on déchire tout » direction Saint-Denis, avec un parcours qui passait par le futur village des athlètes, longeait la Seine et offrait un avant-goût de l’ambiance qui sera au rendez-vous en 2024, quand cet espace sera réservé exclusivement aux athlètes.

Le deuxième choix, une marche de 5 km, a commencé dans le vieux Saint-Ouen et a rassemblé plus de 600 marcheurs. L’Église, à deux pas du futur village, a servi de point de rassemblement pour les sportifs de toutes sortes. La Seine-Saint-Denis était sur la carte, avec des équipes venues de Drancy, Bondy, Aulnay, Bobigny, ainsi que des familles, des personnes en fauteuil roulant accompagnées par l’ABIIF et l’Arche, et des personnes âgées, tout simplement heureuses de participer à ce moment de fête.

À la fin de cette journée mémorable, une célébration a rassemblé près de 1400 personnes, incluant une centaine de diacres et de prêtres, aux côtés de quatre évêques. Mgr Marsset, évêque auxiliaire de Paris et porteur du projet HOLY GAMES pour la province de Paris, et Monseigneur Pascal Delannoy, évêque du diocèse de Saint-Denis-en-France. Ce dernier a encouragé chacun à « donner le meilleur de lui-même » pour cette année exceptionnelle. Une journée de sport et de foi comme on n’en voit pas tous les jours !

Crédits photos : @Marion Bihl et @MarcSorrel (photo groupe Montmartre)

Partager sur :

similaires

D’autres articles

Pièce de théâtre « Et Dieu créa le sport »

1200 vainqueurs bénis au Paris Eglises Tour

Retrouvez les colloques Holy Games en format podcast !