1200 vainqueurs bénis au Paris Eglises Tour

Après le 10 km qui a eu lieu le 8 octobre entre le Sacré-Cœur de Montmartre et la Basilique-cathédrale de Saint-Denis, HOLY GAMES renoue avec la course à pied en plein cœur de Paris cette fois-ci. Bien plus qu’un simple événement sportif, la course a été une véritable célébration du patrimoine catholique dans la capitale française. Coureurs chevronnés, amateurs passionnés d’histoire, novices du sport déterminés, supporters paroissiens, bénévoles dévoués, prêtres engagés, tous ont répondu avec joie et simplicité à ce rendez-vous. 10,7 km chronométré pour les coureurs, solo, duo et joëlettes, 5 km pour les marcheurs, 1 parcours.​

Un itinéraire sacré

Coup de départ donné par Nelson Monfort, précédé d’une bénédiction par Monseigneur Marsset

Les coureurs ont foulé les rues pavées en partant du « cœur battant » de Paris comme qualifiait Victor Hugo la cathédrale Notre Dame.

En direction vers l’église St Etienne du Mont, ancienne abbaye royale Sainte Geneviève, le rendez-vous était de mise pour les supporters du parvis de la majestueuse église du 19ème siècle Saint Sulpice ; Puis allant vers la chapelle de la Médaille Miraculeuse où est apparue Ste Catherine Labouré, le parcours s’est poursuivi vers l’église Saint Thomas d’Aquin. Notre-Dame des Victoires où était le départ des marcheurs du 5km jusqu’au pied des marches du Sacré-Cœur de Montmartre puis de l’église de la Sainte la Trinité.

Une arrivée néoclassique majestueuse suivi d’un temps de communion

L’arrivée s’ouvre au bout de la rue Tronchet devant les marches de l’église de la Madeleine, lieu de retrouvailles. Chaque coureur a pu déposer une intention de prière qu’il confiait avec lui et recevoir un nouveau testament avant d’assister à la messe dominicale, tous ensemble. A la sortie de la messe, l’événement s’est clôturé par la remise de trois maillots de l’Athletica Vaticana signés par le Pape François et par la Maire du 8ème arrondissement aux vainqueurs homme et femme, mais aussi au dernier arrivé pour illustrer la célèbre phrase : « les derniers seront les premiers » ! Matthieu 20

Partager sur :

similaires

D’autres articles

Pièce de théâtre « Et Dieu créa le sport »

Retrouvez les colloques Holy Games en format podcast !

Ces sportifs qui croient en Dieu